La musique est souvent une histoire de famille, “Taxi Taxi !” en est l’exemple !

Ce duo composé de deux sœurs jumelles, Miriam et Johanna Eriksson Berhan, représente le futur de la scène folk scandinave, et est devenu, en l’espace de quelques mois, l’une des nouvelles sensations de la scène indépendante suédoise, et ce, grâce à deux seules et uniques démos, enregistrées à la maison.

“Ils s’aimaient à l’arrière des taxis… Tant que les heures passent …”. “Taxi Taxi !” cette phrase que l’on prononce, bras levé, au passage d’une voiture. “Taxi Taxi !” comme si ce duo était pressé de fuir le monde des adultes (seulement 38 ans à elles deux … je vous laisse faire le calcul, vous étiez bons en math non ?), et aller voir ailleurs. Chacun son délire, à l’arrière des taxis, j’aime bien écouter un peu de folk. Folk ?!? et scandinave en plus. Le folk scandinave est devenu une marque de fabrique. On attend chaque année les petits chanceux qui créeront la surprise. Mais ces sœurs jumelles ne le sont pourtant que par la forme: piano sensible, de voix angéliques, ukulélé, et bien sur guitare acoustique sont leurs instruments de prédilection.

  1. All I Think Of
  2. Belle
  3. To Hide This Way
  4. Water
  5. Heart
  6. Mary

Premier EP époustouflant paru en 2007 et qui a bénéficié de soutiens de marque au sein de la scène indé Scandinave. Signées chez Rumraket (qui n’est autre que le label créé par les membres du groupe Efterklang … Faudrait qu’un jour je fasse un joli article sur eux) et produites par Bjorn Yttling (de Peter Bjorn & John). On retrouve alors une folk assez intime, une musique et un univers bricolés dans leur chambre où guitare acoustique, ukulélé, piano s’entremêlent aux voix angéliques, fragiles et bouleversantes de Miriam et de Johanna.

  1. More Childish Than In A Long Time
  2. True Love Will Find You In The End
  3. Belle (covered by Peter Broderick)

Après le succès de leur premier EP sortie en 2007, Taxi Taxi! reviennent avec un EP Step Into The Light Out, un avant-goût de leur premier album, qui sera publié à l’automne de 2009.
Trois morceaux à te donner des frissons et de tendre l’oreille encore plus à ce duo venu de nulle part en attendant (et j’avoue l’attente est plus qu’insoutenable) un premier album, trois ou six chansons c’est peu pour un goinfre de la musique. Step Into The Light Out c’est donc trois vilains morceaux dont une reprise de Belle déjà présente sur leur ancien EP, et reprise ici par Peter Broderick à la voix presque Elliott-Smithienne (ça craint, je l’entends partout maintenant … Y a t’il un exorciste ici ?).

Au son d’un piano fatigué et de guitares discrètes, on se laisse emporter par cette mélancolie profonde et la grande nostalgie qui vint nous rappeler de nos années où on était encore enfant.

Myspace officiel