Un texte, une voix, une sensualité exacerbée. Des mots qui glissent sur la peau, du bout des doigts, et effleurent une chair de poule naissante. Luke chante Zoé comme on rêve d’une femme, sylphide anonyme aux formes langoureuses. Zoé sort sur l’album La Tête En Arrière en 2004.

On a connu Les Ecorchés et les cordes vocales à vif de Bertrand Cantat, Marie ou Marylin et l’ambigüité érotico-cléricale de Damien Saez, Luke se place ici, autre style, le calme d’une ballade électrique, mais même registre, multiples sens et sensualité à fleur de peau.

Zoé semble croquer la vie, et son ange a du mal à la suivre. Zoé fait bouclier de sa fragilité, et provoque du regard qui passe à sa portée. “Trace donc le trait qui rassure, et que ta ligne soit belle”, sans équivoque, défonce et des notes voluptueuses. Plane son malaise au dessus d’une solitude, d’un passé qui ne s’oublie pas, mais qui se fuit tant qu’il lui reste à l’esprit.

Zoé fausse innocente, qui joue de son charme et use de son sourire. Des vices bien cachés, derrière le masque enchanteur de sa beauté. Dans le monde de Zoé, des étoiles pailletées de paradis artificiels, pour combler l’affectif dévasté d’une réalité morose, vestige d’une enfance subie en silence.

Zoé c’est tout ça, enfin pour moi en tout cas, chacun son voyage, chacun son interprétation, on y met tous un peu de soi (ou beaucoup), on y voit ce que l’on veut y voir. Plus tard Luke chantera “Toutes les flammes de l’innocence sous la crinière d’un feu de joie”, laisse moi croire, Zoé, que ces mots aussi sont pour toi.


Ne te blesse que d’air pur
couvre-toi d’étincelles
Zoé,
trace donc le trait qui rassure
et que ta ligne soit belle

Zoé,
tes amours
sont des légendes
que désapprouve
ton ange, ton ange

N’étreins qu’en morsures
pour les seigneurs de la guerre
Zoé,
fait donc suinter leur armure
qu’ils y voient de l’univers

Zoé,
tes amours
sont des légendes
que désapprouve
ton ange, ton ange

tes amours
sont des revanches
que désapprouve
ton ange, ton ange


Ne te blesse que d’air pur
couvre-toi d’étincelles
Zoé,
trace donc le trait qui rassure
et que ta ligne soit belle

Zoé,
tes amours
sont des légendes
que désapprouve
ton ange, ton ange

N’étreins qu’en morsures
pour les seigneurs de la guerre
Zoé,
fait donc suinter leur armure
qu’ils y voient de l’univers

Zoé,
tes amours
sont des légendes
que désapprouve
ton ange, ton ange

tes amours
sont des revanches
que désapprouve
ton ange, ton ange


  • Le site officiel de Luke
  • Le FaceBook de Luke
  • Le MySpace de Luke
  • Ecouter Zoé sur Spotify
  • Ecouter Zoé sur Deezer