Depuis plus de 25 ans les Têtes Raides écument les salles de spectacle et les studios d’enregistrement. Inclassables et inclassés, ils déambulent dans les dédales des arts, en chansons, en peintures, toujours en contre-culture. Christian Olivier guide sa troupe au gré de leurs inventifs projets, chantant le monde et sa beauté, le monde et ses horreurs, dressant le tableau imagé d’une société bernée entre illusion et “K.O. social”.

Gino apparait sur le troisieme album des Têtes Raides en 1992, opportunément intitulé Les Oiseaux. Véritable fable contemporaine, Gino met en scène un “il” et un “elle” que la vie amène à se rencontrer au gré de leurs malheurs respectifs, les oiseaux pour fil rouge d’une histoire qui finira mal. Un conte triste, fataliste, entre goût d’y croire et nouvelles déceptions. Les personnages finissent par se perdre d’amour avant de se perdre tout court.

Ces deux personnages vont se croiser, se surprendre à s’aimer, puis finir par s’éloigner, inévitablement, car aimer… “Ça tue les oiseaux”… De la misère matérielle à la misère affective, c’est sur un rythme soutenu et un air entêtant que tout cela se joue. “Allez viens mon Gino”… Entre accordéon, violon, saxophone et guitare, les Têtes Raides envoient rock et tradition, cocktail intemporel.

“C’est drôle quel temps fait-il?
Il vend des oiseaux.
Sur un coin de trottoir,
Il vend des oiseaux.
Aux enfants qui mangent trop,
Il vend des oiseaux…
On vend bien de la musique!
Je me suis associé aux oiseaux du quartier,
De toutes les cages ils ont la clé.”

La vidéo présente Gino en plein Paris, en pleine gare du Nord pour être précis, à l’occasion d’un Concert Sauvage (évenement organisé par France4). On y reconnaitra en invité Olivia Ruiz, fan inconditionnelle de l’équipe de Christian Olivier (que l’on ne retrouve jamais bien loin des projets de la belle). Parce que la musique et les paroles de Têtes Raides prennent sens et poids au milieux des gens qu’elles racontent, au milieu de la vie, tout en générosité. Une chanson à vivre, et à prendre comme elle vient, triste et festive à la fois.

Le site Officiel des Têtes Raides
Les paroles de Gino
Les Têtes Raides sur MySpace
Les Têtes Raides sur Wikipedia
Ecouter Gino sur Deezer