“C’est un clône de …” Je me permets de citer ces mots car ils ne seront jamais miens, mais ceux d’au moins une personne à qui on a essayé de faire découvrir un artiste.

Maman m’a toujours dit que ce qui fait la force de chacun c’est son caractère, ses idées, ses talents, et ses faiblesses. Et artistiquement parlant, chacun est original, unique. Avec des influences, logique, puisque notre expérience nous façonne mais jamais un artiste ne sera une copie d’un autre.

Je découvrais ce bout de femme avec son single Ema il y a peu, m’y intéressant car le titre et le prénom me rappelait des affinitées avec une proche. Comme quoi il en faut peu pour louper de jolis mots. Et tout m’est tombé dessus d’un coup, des textes subtils, intimes, raffinés, mis en musique par cette fille envoûtante, qui me rappelle l’effet qu’une barbe à papa me faisait à la fête forraine. Charlie aborde au fil des chansons des thèmes qui nous touchent tous, tels que L’Amour, l’Amitié, le Bonheur. Je vous vois venir, c’est bateau, c’est vu et re-vu, c’est usé me diriez-vous, mais elle pose des mots justes, et met en musique avec son charme ces choses qui nous font rêver. Si Charlie a gagné un prix d’écriture, c’est parce que ses textes touchent notre coeur, le frôlent, l’embaument, portés par une voix particulière, tantôt chaude, tantôt hésitante. C’est coloré, doux, sucré, onctueux, plein de nostalgie, et à peine une chanson finie j’ai envie de passer à la suivante.

Tiens, la suivante justement. Oh ! Du piano ! Et cet instrument me fascine, et la voix de Charlie s’allie à ce doux son, et sublime ses notes. Avec ce petit quelque chose dans sa voix, qui fait palpiter mon ventre. Oh, je sais que je me réveille tardivement, que Charlie a déjà fait plusieurs passages télé en duo avec Mauss pour interprêter Je recherche, que les vidéos sur le web ont passé le million de vues, mais l’album est disponible, donc je n’écris pas pour rien.

Moi qui suis un de ces grands enfants, je sais que je serai aux anges ce 06 avril à La Maroquinerie où Charlie se produit, je serai baigné dans son univers.

Bien sur, si je m’y prends tardivement pour présenter l’artiste, c’est que je suis séduit. par la douceur, par Ema, par ses textes qui alternent une enfance qui me manque, et un quotidien qui me rend amer. Par sa voix douce, enivrante.

Je vous quitte avec Ema, son single du moment. Et vous recommande d’écouter Menteur pour ses petits “la la la” et ses rimes délicieuses.

“Et si j’suis pas claire, c’est qu’ici c’est l’enfer”

Charlie sur Myspace

Remerciements à Pierre, et bientôt des nouvelles de Charlie par ici…