Georges Sound. Un nom qui ne vous dira certainement pas grand chose, pour un groupe au carrefour des styles et des genres, sans définition fixe et arrêtée. Comme une gare routière où viennent se croiser les inspirations dans un dédale de routes au trafic parfaitement réglé. De la chanson, du rap, du gros son, du rock, du slam, des refrains en anglais et des tirades poétiques qui s’entremêlent aux diatribes anticapitalistes. Georges Sound est à lui tout seul une initiative créatrice originale, au cœur même de son époque.

“La chirurgie esthétique est elle une bonne thérapie?”

L’histoire de Georges Sound est avant tout une histoire de Bordelais, celle de Damien, rappeur auteur blasé du hip hop stérile auto-parodié, et de Laurent, bassiste des Sleepers. Avide de défricher l’inexploré, ils croisent la route d’Erwan, voix rocailleuse des Hurlement d’Léo qui les rejoindra pour tailler la jungle des mixités à la machette en prêtant son timbre à quelques textes de Damien. La traversée se fera en douceur avec les coups des mains des potes des groupes d’origine, tous issus du sérail aquitain.

On fait ce qu’on aime et on aime ce qu’on fait, cette formule colle à la peau de Georges Sound tant on a la sensation que le groupe prend son pied dans ce touche à tout musical, sans limites, sans frontières, l’inspiration se fait la belle au gré des styles de chacun des membres. Du Hip Hop arrosé de Dub et de grosses sonorités rock, des voix qui chantent, qui haranguent, qui provoquent, qui racontent, qui interprètent des couplets épurés, efficaces, atomiques sur la chanson Bouts De Thérapie, avec des voix qui s’éclatent sur le beat puis reprennent l’air à leur tour, rebondissant sur la mesure dans la mélodie d’un refrain plus léger.

Si vous souffrez de sectarisme, Bouts De Thérapie est fait pour vous! S’il on peut perdre quelque fois le fil d’Ariane d’une écoute posée, cet album reste une très bonne surprise, tant dans les textes que dans leur mise en musique. Un bon bol d’airs frais et varié, dont on finit vite par en chantonner un bout… “On est venu tout foutre en l’air, parce qu’on a vu de la lumière”.

    La Tracklist:

  1. Ballade en délits mineurs
  2. Combats de sourd
  3. Rent a hand
  4. The locked doors
  5. Mur de détails
  6. 140
  7. Les mauvais choix
  8. Bouts de thérapie
  9. Lonely song
  10. La mort à boire
  11. My little bed
  12. Maye wrong
  13. Soleil morphine

    La Tournée:

  • 01/05 : Festival de Davignac (19)
  • 11/05 : La Maroquinerie – Paris (75)
  • 22/05 : Fête de l’Huma – Villenave d’Ornon (33)
  • 10/06 : Le Marché Gare – Lyon (69)
  • 11/06 : Festival Anes Art’Gonne (55)
  • 26/06 : Festival BeauB fm – Limoges (87)

Site Officiel de George Sound
George Sound sur Facebook
George Sound sur MySpace
La découverte Désinvolt de George Sound