Récemment on a pu les voir au Tony Hawk Show à Paris en présence du pro de la planche à roulette pour une prestation gigantesque. C’était en 2009.
La même année, ils remportent le concours “remix contest” organisé par Wax Tailor sur la chanson Say Yes de ce dernier.

La scène, ils l’ont partagé avec Mix Master Mike, Kid Koala, Dj Kentaro, Scratch Perverts ou encore Busdriver. Ces noms vous disent quelque chose? Quelques-uns des meilleurs tortionnaires de vinyles de ces derniers années.
Alors qui sont ces types qui font bouillir toute la scène hip-hop en ce moment?

Il s’agit d’un duo en fait, celui que forment Pho & DJ Iraize, “The Vietnamists”, deux parisiens originaires du quartier vietnamien de la ville, à l’origine de Tha Trickaz.
Une aventure musicale débutée il y a huit ans et qui cache une véritable quête derrière tout ça: celle de la connaissance et du dépassement de soi-même.

Sampler du vieux vinyles, jouer du MPC ou encore du clavier est un vrai plaisir pour ces deux guerriers du soleil levant prêts à se battre jusqu’au bout de la nuit et faire couler le son.
Tha Trickaz cherchent sans cesse à dynamiter les codes du hip-hop, ils le prouvent une première fois en 2000 avec leur premier album Iconoclast Sound Adventure et cela à grands coups de sons électro (The Night The Earth Cried), balancés sur des samples rétro ou même classiques (When Grieg Meets Rossini) pour un rendu à la fois très explosif et personnel.

Et, à croire que la musique électronique est affaire de geeks désormais, Tha Trickaz ne déroge pas à la règle. Le nuage leur servant de logo est une grosse référence au nuage sur lequel se déplaçait San Goku dans Dragon Ball. Toute leur musique est aussi teintée de cet esprit de contre-culture (mangas, dessin-animés, jeux vidéo…), imprégnée aussi par l’Orient et sa musique (Otodayo et sa flûte asiatique).

Pour ces discipes d’Oto Senseï (leur Tortue Géniale à eux) la musique est en soi, un gros terrain de jeu ou plutôt un laboratoire d’expérimentations, passant du dubstep au hip-hop pur et dur.
Et l’expérience va encore plus loin, puisque sur scène Pho & DJ Iraize, utilisent toutes leurs machines (généralement, platines, MPC et synthés) comme de véritables instruments, rejouant leurs morceaux en live, sans séquenceurs ou synchronisations, uniquement à l’instinct.

Parfait mélange entre Birdy Nam Nam et The X-Ecutionners, Tha Trickaz insuffle la touche personnelle qu’il fallait à leur musique pour un résultat qui dévaste tout sur son passage façon “Kaméhaméha dans ta face”!

Tha Trickaz ont sorti cette année The Cloud EP. Deux maxis suivront bientôt dont A tribute To Dragon Ball Z.
A noter leur premier album, Iconoclast Sound Adventure est disponible gratuitement et en intégralité sur leur page myspace.

Myspace de Tha Trickaz


Myspace d’oto Senseï


Interview de Tha Trickaz


Ecoutez Cloud EP sur Deezer