Bienvenue à tous et à toutes dans l’univers tordu et crado à souhait des Cyberpunkers… un univers teinté de punk façon nouvelle tendance et mariné à la sauce électro bien bourrative. Prêt pour la dégustation ?

Quelques mots à propos du mouvement “Cyberpunk” avant de commencer à parler de cet EP ?

Né dans les années 80, le “Cyberpunk” est, à la base, un terme littéraire désignant un sous-genre de la science-fiction et rendu célèbre par les romans des William Gibson. Ce dernier décrivait dans ses œuvres un monde presque apocalyptique et futuriste (bien que plus proche de notre réalité), où la technologie joue un rôle prédominant (en cinéma la référence de notre époque, New York 1997 ou encore Matrix).

En musique, le terme a donc été repris par les utilisateurs de sons électroniques qui se réclament proche de cet univers décrit par Gibson. Un monde où règne cet esprit punk des 70’s où l’on pourrait entendre à chaque coin de rue : “No Future !“. Quoi de plus logique alors, pour parler de ce monde high-tech, que de le faire avec une musique directement issue de ces mêmes machines ?

Mais les Cyberpunkers eux, en ont “un peu rien à foutre” de critiquer l’effrayante avancée technologique que connait notre époque, eux, ce qu’ils veulent c’est faire bouger les masses, contrôler votre esprit grâce aux machines et vous rendre fous (N’est-ce pas, Monsieur Anderson?) et c’est ce qu’ils font d’ailleurs très bien avec leur nouvel EP, I Needed To Go.

C’est le troisième EP de ce duo milanais crée en 2006. I Needed To Go EP, qui fait suite à Check This Out sorti il y a tout juste un an, s’inscrit toujours dans cette tendance électro/noise que l’on pourrait associer à The Bloody Beetroots.
Une musique qui résonne comme un cri de guerre et les Cyberpunkers du haut de leur muraille hissent le drapeau rouge et bombardent, sans retenue aucune, l’auditeur qui en redemande toujours plus.
I Needed To Go qui donne son nom à l’EP démontre une fois de plus la marque de fabrique du duo : un son distordu et étiré à l’extrême soutenu par des vocaux déstructurés.
Mais la vrai décharge électrique de ce disque est contenu dans le morceau OMG qui une fois enclenché peut vite vous faire tourner la tête ! Après son intro lourde et organique, on se croirait projeté dans le pire trip post-apocalyptique jamais vécu !

Encore une fois, ces titres orignaux s’accompagnent d’une pelleté de remix dont on retiendra ceux de D.I.M (nouvelle formation de Boys Noize) pour I Needed To Go et de Tom Deluxxx pour OMG. Dans leur guerre contre les humains, les Cyberpunkers remportent encore une fois la bataille, ne laissant aucun signe de vie après leur passage… Au revoir, Monsieur Anderson.}

Tracklist :

  1. Cyberpunkers – I Needed To Go (Original Version)
  2. Cyberpunkers – I Needed To Go (D.I.M Remix)
  3. Cyberpunkers – I Needed To Go (Gooseflesh Remix)
  4. Cyberpunkers – I Needed To Go (Just A Band Remix)
  5. Cyberpunkers – I Needed To Go (Zero Cash Remix)
  6. Cyberpunkers – OMG (Original Version)
  7. Cyberpunkers – OMG (Autodidakt Remix)
  8. Cyberpunkers – OMG (Tom Deluxx Remix)
  9. Cyberpunkers – OMG (Max Cherry’s FMO Support Youth Remix)

Site Officiel


Myspace