Groupe de pop-rock américain qui commence à faire de plus en plus de bruit avec son album Light me up sorti le 30 août 2010.

The Pretty Reckless c’est le projet de l’actrice Taylor Momsen (Gossip Girl) créé en 2009 seulement, et déjà un premier album. Même s’il est bon dans son ensemble et ne fait pas “produit”, un doute subsiste quand même… Mais bon, on est pas chez les GG ici… on fait de la musique et on le fait bien.

Album à l’ambiance très rock avec de grosses guitares et une basse bien présente ainsi qu’une voix féminine grave et rock à souhait dont les mots d’ordre sont “Sex, Drugs and Rock’N’Roll” !

Voici donc une petite review sur les 10 morceaux de ce (trop court) album.

  1. My Medecine : Allumage de clope, raclage de gorge (sexy non ?) et voix qui scande “Somebody mixed my medecine” sur des riffs simples mais efficaces et sur des paroles assez faciles. Chansonnette rock basique qui ne casse pas trois pattes à un canard mais qui se laisse écouter facilement. On reste sur notre faim et curieux pour la suite.
  2. Since You’re Gone : Une basse bien mise en avant qui donne du punch à cette chanson qui envoie du gros son dès les premiers bends. Un des meilleurs morceaux contant ô combien elle a oublié son ex et que par conséquent maintenant ça va beaucoup mieux, thème universel traité de manière plutôt radicale “Since you been gone my life has moved along quite nicely actually“.
  3. Make me wanna die : Des paroles comme une ode aux vampires “everything looks better, when the sun goes down I had everything, opportunities for eternity and I could belong to the night”, ce morceau est assez différent des autres, musicalement un des morceaux les plus travaillés et le moins “brut”, synthétiseur, effets et pour l’anecdote ce fut le premier diffusé sur le web.
  4. Light Me Up : Titre de l’album qui au final représente bien l’ensemble des morceaux, un côté ballade pop bien menée et un refrain un peu plus rock. Ce morceau ferait un très bon second single.
  5. Just Tonight : Autre ballade, comme pour prendre son souffle avant le morceau suivant. Pas le meilleur sur l’album, autant passer à la suite.
  6. Miss Nothing : Premier single officiel, morceau le plus intéressant surtout la coupure nette lors du pont, comme planante et sortie de nulle part mais qui colle furieusement bien au reste de la chanson, ici encore une basse bien mise en avant. Des lyrics bien travaillés par rapport à d’autres morceaux, même si jouer avec le “Miss” se fait souvent, c’est toujours un plaisir de voir ce que les gens en font. Ci-dessous le clip :
  7. Going Down : Un des morceaux qui bouge le plus, Taylor chante qu’elle a tué son homme surpris au lit avec une autre et depuis elle est en fuite. Une chose qu’on aimerait bien pouvoir faire (mais bon, le sang ça tache…). “I caught him with another woman in the bed I made him So I put him in a grave”. Tout est dit.
  8. Nothing left to loose : Petite chanson d’amour dans la pure tradition pop/rock, avec son petit solo (très petit même, dommage, les musiciens ont du level).
  9. Factory Girl : Un morceau qui remporte du succès auprès des fans, une voix qui balance bien dès les premiers mots. L’histoire d’une fille qui va en soirée. Musicalement dans le même style que Miss Nothing, donc bien sympathique.
  10. You : Puisqu’il est d’usage de faire une petite chanson “j’ai 14 ans et je suis trop amoureuse quoi !” la voilà à la fin. Bien sûr que des chansons simples peuvent être magnifiques, mais un peu plus de travail aurait été requis pour ne pas baisser le niveau -plutôt bon il faut le dire- de cet album qui va faire parler de lui !

Avec à sa tête une minette qui n’est pas sans rappeler les débuts de Jett Joan et Cherry Curie (du groupe The Runaways dont un biopic sort le 16 septembre), The Pretty Reckless est fait pour marcher, filez l’écouter, si vous aimez le rock en général au moins un morceau vous plaira (ou alors vous tomberez amoureux de Taylor).

Écouter The Pretty Reckless sur Deezer
Page Facebook