Celui qui nous avait régalés il y a un an avec son album Love Me, Hate Me, Kiss Me, Kill Me nous revient le 12 octobre prochain avec un nouvel EP sobrement intitulé Worldwide. Est-ce que ce nom tenterait de révéler les intentions du DJ allemand de diffuser sa musique aux quatre coins du globe ? La question reste posée en attendant le second album de l’homme dont le célèbre doigt d’honneur sera bientôt plus connu que celui de Johnny Cash.

Fukkk Offf est sur le point de revenir donc. En tout cas c’est ce que laisse logiquement présager la sortie de cet EP, Worldwide. Biastian Heerhost qui avait raflé la mise l’année dernière devant Boys Noize et son album Power compte bien réitérer l’expérience apparemment. Celui qui nous avait habitués aux productions lourdes et saignantes comme Rave Is King ou encore aux expérimentations plus brutes comme Bad Boy vient nous resservir la même tambouille, mais il semblerait que la recette ait quelque peu changé.

Retour en arrière. En novembre 2009, le sale petit garnement en collaboration avec la chanteuse et DJ Maral Salmassi, réalisait le morceau Let’s Rock The Party. Titre électro efficace s’il en est, il n’en sera pas moins anecdotique pour Fukkk Offf. Un son techno/funk/hip-hop qui lorgnerait du côté de la French Touch (on pense à Daft Punk) mais aussi du côté de la techno de Détroit (façon 80’s), deux styles que la jeune femme originaire de Téhéran apprécierait tout particulièrement et qu’elle résume par l’appellation “French Cut-Up Hop”.

Autant dire que pour Fukkk Offf, on est loin de son attitude rentre-dedans et subversive du Biastian que l’on connait. D’autant plus que pour la première fois, un interprète fait son apparition sur l’une de ses productions. Je ne sais pas si cette rencontre a eu une quelconque influence sur le bonhomme mais il semblerait en écoutant l’EP que cette expérience ne lui ait pas déplu.

Le titre Worldwide qui donne son nom à l’objet, laisse donc entrevoir le changement de cap opéré sur Let’s rock The Party. Aura-t-on le droit à plus de voix sur son prochain album ? En tout cas la sauce prend et même si le bad boy semble s’être un peu assagi pour son retour, le morceau Bum Bum Bum montre que Fukkk Offf prend toujours autant de plaisir à bourrer les oreilles de son auditeur jusqu’aux tympans, quitte à utiliser le majeur pour y arriver. Vite la suite !

Myspace
Écouter WorldWide EP sur Stop The Noise