5 ans après leur 3ème album “first impressions of earth”, revoilà les Strokes.
5 années que l’on attendait le retour discographique des New Yorkais après l’amorce de carrières solos plus (Casablancas, Hammond Jr) ou moins (les autres, sauf Valensi, qui a eu le bon goût de s’abstenir) réussies.
5 années d’attente qui seront mises sur le compte des différences d’égos, de quelques abus de psychotropes, de pas mal de malentendus quant au leadership endossé par Casablancas (chanteur et quasi unique compositeur des 3 premiers albums), de rumeurs d’engueulades, de producteur débarqué au dernier moment, de split imminent, etc…
Au final, basse, batterie et guitares ont été enregistrées dans le studio d’Hammond Jr, après avoir jeté à la poubelle les 1ères séances d’enregistrements avec le producteur Joe Chiccarelli ( hormis Life is Simple In The Moonlight, dernier titre du CD), Casablancas posant sa voix sur les bandes depuis Los Angeles. Belle cohésion d’équipe…
5 ans pour 10 chansons, 34 minutes.

La première écoute est un peu décevante (on sent quelque part la difficulté à accoucher de cet album), puis à partir de la 2e écoute, il y a une rythmique par-ci qui accroche l’oreille, une mélodie par-là, et ainsi de suite, la galette devient plus digeste…mais pas pour autant délicieuse.
Les Strokes déballent leur palette habituelle, bons rocks à guitares, touches électroniques, petites rythmiques bien senties, mais aussi par moment, la voix irritante de Julian Casablancas qui passe plus sont temps à pleurnicher ou bailler qu’à chanter, ou encore l’injection de bidouillages sonores inutiles et infructueux.
Angles commence bien et fort, “à l’ancienne”, avec Machu Picchu, Under Cover Of Darkness, Two Kinds Of Happiness, cale avec You’Re So Right, apporte curiosités sur Games, puis s’essouffle petit à petit.

Au final un bon album, mais trop irrégulier pour faire partie des meilleurs.
Eux-même en sont tellement convaincus, qu’ils n’ont pas vraiment défendu Angles et ont annoncé qu’ils allaient repartir en studio enregistrer un nouvel opus à paraître très vite.

Les Strokes ne sont désormais plus les leaders du rock, il n’en sont plus les sauveurs non plus, ils ne mènent plus le moindre mouvement, mais ils continuent à faire (d’essayer de faire) de la bonne musique, et c’est bien ça le principal.

Wait and see…

Tracklist Angles :

  1. Machu Picchu
  2. Under Cover of Darkness
  3. Two Kinds of Happiness
  4. You’re So Right
  5. Taken For A Fool
  6. Games
  7. Call Me Back
  8. Gratisfaction
  9. Metabolism
  10. Life Is Simple In The Moonlight

favicon du site suivant Site officiel
icone myspace MySpace