En clôture du festival Clap Your Hands, la prog nous emmenait directement vers la Scandinavie avec un doublet composé de Linnea Olsson et Ane Brun, tête d’affiche de ce très bon festival. Alors bien sûr les mauvaises langues diront que je fais une fixation (obsessionnelle ?) sur les chanteuses du Nord de l’Europe, à l’instar de Susanne Sundfør (que vous devez absolument connaitre si ce n’est déjà fait ici). Bon, il y a un peu du vrai, mais il n’empêche que ces chanteuses venues du Nord ont un charme musical qui est loin d’être dénué d’intérêt.

Pour cette dernière soirée au Café de la Danse, la violoncelliste Linnea Olsson ouvrait le bal dans une salle manifestement remplie de compatriotes, pour le plus grand bonheur des membres de DV présents… Seule en scène avec son violoncelle, Linnea Olsson nous a fait la démonstration que la guitare n’a pas l’apanage de la scène acoustique. Telle une Jorane venue du froid, mais en moins conceptuel, Linnea Olsson distille une musique résolument d’ambiance, joue du sampler à la voix et au violoncelle, ce dernier devenant à l’occasion percussion. Son court set nous a permis de découvrir une artiste en devenir, qui sortira son premier album en Octobre en France  Ah! (oui, c’est son nom, sont fous ces scandinaves).

Ane Brun est quant à elle arrivée  flanquée de musiciens “doubles” : 2 claviers, 2 batteries, et une violoncelliste qui n’est autre que Linnea Olsson. Ainsi accompagnée, Ane Brun interprète plusieurs de ses titres phares (la belle blonde platine est forte de nombreux albums) avec sa guitare, parfois au clavier, mais surtout avec une voix indescriptible de profondeur. Les scandinaves ont ce don de créer des ambiances sonores mâtinées de percussions tantôt clinquantes, tantôt profondes, de nappes de synthé planantes, pour constituer un ensemble qui sent à la fois le vent glacial et la chaleur du feu de bois. Le concert est envoûtant, et c’est avec beaucoup de mal qu’on peut en dégager un titre en particulier. On retiendra quand même These days ou encore Oh Love durant lequel elle prend un malin plaisir à jouer avec un public acquis à sa cause. Rock, Jazzy mais surtout mélancolique, Ane Brun sait jouer de différents genres pour gagner son public. Elle nous gratifiera en rappel d’une reprise d’Arcade Fire  Neighborhood #1 (Tunnels) et d’un duo/duel de batteries hallucinant. Les albums d‘Ane Brun sont à découvrir de toute urgence.

Linnea Olsson

Ane Brun

Site officiel de Linnea Olsson
icone myspace MySpace de Linnea Olsson
icone facebook Page Facebook de Linnea Olsson

Site officiel de Ane Brun
icone myspace MySpace de Ane Brun
icone facebook Page Facebook de Ane Brun
icone wikipedia Page Wikipédia de Ane Brun