Découverte sur les ondes (pour une fois), Lisa Hannigan nous vient droit d’Irlande et ramène dans sa valise non pas un tin whistle ou un bodhran (vous chercherez sur wikipédia si vous ne savez pas ce que c’est !), mais son deuxième album Passenger. Musique folk douce comme celle que l’on aime écouter le matin au réveil ou un soir du mois de juin au coin du feu (car oui, il y un coin du feu même au mois de juin et surtout cette année j’ai l’impression), l’album n’en reste pas moins pourvu d’une énergie sous-jacente qui est loin d’être désagréable.

Passenger est un délice de compositions recherchées, à la fois au niveau musical et lyrique. Multi-instrumentiste, Lisa Hannigan y manie aussi bien le banjo que la guitare ou encore le ukulélé. Servi par une voix légèrement fumée telle un whisky tout juste sorti de la distillerie, cet album est étonnamment cohérent dans un mélange de styles non dénué d’intérêt. Tantôt douce mélodie (Home), tantôt rengaine sulfureuse sur le point d’exploser (A sail, Knots), Lisa Hannigan joue parfois de la vocalise jusqu’à en abuser diront certains.

Au final, ce sont surtout le morceau titre (Passenger donc) et l’aérien Little Bird qui restent en tête, mais qui reflètent bien l’ambiance légère de l’album, jamais mélancolique, qui se laisse tranquillement écouter. Je vous encourage donc à aller fouiner sur le net pour découvrir cette artiste, mais aussi les reprises assez surprenantes qu’elle a enregistré ça et là, notamment le Somebody that I used to know de Gotye ou encore le Skinny love de Bon Iver.

Track list

  1. Home
  2. A Sail
  3. Knots
  4. What’ll I Do
  5. O Sleep
  6. Paper House
  7. Little Bird
  8. Passenger
  9. Safe Travels (Don’t Die)
  10. Nowhere to Go
  11. Flowers

 

Site officiel de Lisa Hannigan
icone myspace MySpace de Lisa Hannigan
icone facebook Page Facebook de Lisa Hannigan