Une fois n’est pas coutume, c’est une chronique de film d’animation que je vous propose aujourd’hui. Produit par un certain Luc Besson, Jack et la Mécanique du Coeur est le troisième support de l’histoire écrite par Mathias Malzieu, chanteur de Dionysos, déjà déclinée en livre et en album studio. Le tour de force de l’album était de rassembler dans un même opus, en vrac, Emilie Loizeau, Grand Corps Malade, Eric Cantona, feu Alain Bashung, mais surtout sa muse, Olivia Ruiz, dans une sorte de comédie musicale rythmée au son de Dionysos. Il ne manquait à cet album que l’image, voilà donc chose faite.

Jack nait avec le coeur gelé. Sa sorcière de sage-femme, qui deviendra aussi sa mère adoptive, remplace illico presto l’organe défaillant par une horloge. Cette dernière ne doit jamais s’affoler sous prétexte de tuer sur le champ le petit garçon. Il ne peut donc ni toucher ses aiguilles, ni s’énerver, ni tomber amoureux. Comme on peut l’imaginer sans trop de mal, c’est ce qu’il se passera pour Jack à la première occasion.

Très bien servi par une animation poétique et millimétrée, le film déroule les aventures de Jack au rythme des chansons qui composent l’album, avec en prime quelques bonus interprétés brillamment par Olivia Ruiz (Malagueña Salerosa). Loin de caler les images sur une bande-son pourtant taillée sur mesure, il s’agit plus de réinterprétations des titres de l’album de 2007, empreints de toute l’énergie et l’expérience accumulées sur scène pendant les longues tournées qui ont suivi les sorties des différents opus de Dionysos.

Le tout est servi par une sonorisation impeccable, doublée de la voix reconnaissable entre toutes de Jean Rochefort qui rend le rôle de Méliès on ne peut plus attachant. C’est à la fois un moment de poésie onirique et de rock que bien des enfants feraient mieux d’aller voir (histoire que leur culture cinéma ne se borne pas au Grand Walt). Les grands enfants fans de Dionysos et amoureux d’Olivia Ruiz y trouveront sans aucun doute leur compte également !

Bien entendu, l’ensemble est assorti d’une bande originale signée Dionysos et plein d’autres qui vaut aussi le détour.

icone facebook Facebook de Jack et la Mécanique du Coeur

icone page web Site officiel de Dionysos
icone facebook Page Facebook de Dionysos
icone deezer Écouter Dionysos sur Deezer