Ce mercredi 24 septembre, le dispositif Scène Sacem, tournée Chantier des Francos, proposait en concert d’ouverture les groupes Cabadzi et Natas Loves You. Ce dispositif s’est construit sur la collaboration entre la SACEM et les Francofolies. Une série de trois concerts est organisée entre septembre 2014 et janvier 2015 afin de mettre en avant de jeunes artistes et leur proposer un regard professionnel sur leur prestation scénique. Les concerts permettent à deux artistes “Talents d’ici” proposés par la Sacem et à un ou deux artistes du “Chantier des Francos” proposés par les Francofolies, de présenter leur musique sur scène, face à un public et à des professionnels. Le lendemain de leur passage sur scène, ils peuvent bénéficier de séances de conseils et de retours sur leur prestation par des professionnels des deux organismes. Cette cinquième édition du dispositif propose de mettre en avant des artistes français aux influences variées tels que Féloche ou Nevche.

La salle de la Maroquinerie ouvre vers 19h30 pour accueillir en première partie les groupes O et Marvin Jouno.

O ouvre le bal devant un public clairsemé et assis. Ils nous présentent un mélange de pop et d’électro très mélodique. Le groupe se compose d’un claviériste, d’un batteur et d’un chanteur aux allures d’adolescent qui a grandi trop vite. La voix est pleine de nuances, plutôt dans les aigus mais douce à l’oreille. Il s’accompagne lui-même à la guitare acoustique avec la même aisance qu’à la basse. On retiendra l’impressionnant Mon écho dans laquelle le chanteur, père d’une petite fille d’un an environ, raconte comment il a imaginé l’accouchement de sa femme lorsqu’elle était enceinte. Doux et énergique, le groupe O nous offre de belles envolées sonores.

Marvin Jouno s’installe à la suite et nous offre de jolies chansons poétiques sur un rythme électro-pop. Il arrive entouré d’une charmante claviériste, d’un guitariste efficace et d’un batteur solide. Les textes sont travaillés, la voix évoque parfois Julien Doré ou Benjamin Biolay. Visiblement heureux d’être sur scène, il régalera le public des morceaux de son EP L’ivoire et de chansons aux titres évocateurs tels que Si le Vous vous plait.

Après un petit entracte, Cabadzi arrive sur scène rempli d’énergie, et de la rage plein les veines. Le groupe est venu accompagné de leur merveilleuse violoniste Anne Berry et de leur violoncelliste Pierre Thary. Plusieurs morceaux sont soutenus par le son de deux trompettes mélancoliques. Malgré quelques problèmes de son, l’instrumentation reste bien mise en valeur, parfois au détriment du chant. Anne Berry accompagne son instrument de chants lyriques qui donnent une profondeur sépulcrale à la musique. Le groupe qu’on avait déjà beaucoup apprécié sur leur album studio, nous montre de quoi il est capable face à un public qui les attend. Lulu, le chanteur, bouge de gauche à droite sur la scène et ne se lasse pas de donner de lui-même. Vikto, entouré de cymbales et de pads, balance une session de beatbox a capella qui cloue la salle sur place. Il passe d’un rythme à l’autre en accélérant ou ralentissant à sa guise. Une vraie machine ! Il restera solide et cadencé jusqu’au bout du concert et on salue l’impressionnante performance. Le concert s’ouvre avec Le Bruit des Portes, déjà culte, dont le refrain est repris par la foule. Ils réussissent à faire descendre dans la fosse un public plutôt contemplatif depuis le début de la soirée. Les gens lèvent les bras et leur témoignent un chaleureux enthousiasme. Le groupe enchaine avec Féroces Intimes puis une version incandescente de Cent Fois. Les problèmes de réglages sonores gâcheront un peu Nous sommes deux femmes et L’odeur mais la prestation scénique de Lulu le ferait presque oublier. Avant eux emporte littéralement la salle. La foule est échauffée et en redemande. Le concert se termine sur Plus sombre, qui résonne comme une invitation à poursuivre l’aventure. Lulu s’amusera à voler une baguette à Vikto pour souligner les temps à la cymbale. Les jeux de lumières sont très intéressants et soulignent l’humeur qui émane de chaque morceau. C’est un grand groupe qui s’est produit ce soir. On a hâte de les découvrir dans une salle à la mesure de leurs ambitions.

favicon du site suivant Site officiel de O
icone facebook Facebook de O

favicon du site suivant Site officiel de Marvin Jouno
icone facebook Facebook de Marvin Jouno
icone soundcloud Soundcloud de Marvin Jouno

favicon du site suivant Site officiel de Cabadzi
icone myspace MySpace de Cabadzi
icone facebook Facebook de Cabadzi
icone twitter Twitter de Cabadzi
icone deezer Écouter Cabadzi sur Deezer
icone dailymotion Cabadzi sur DailyMotion