Dimanche premier novembre, il y avait un petit événement à Brest : la venue de GiedRé ! Pour moi qui connais un peu la demoiselle mais qui n’avais jamais eu l’occasion de la voir en concert, c’était un moment à ne pas manquer. Visiblement, je n’étais pas le seul à penser cela puisque la salle était archi-comble.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas GiedRé, sachez que c’est une charmante jeune femme qui aime porter des robes colorées, des boucles d’oreilles en forme de fraise ou de cerise, qui joue de la guitare en chantant d’une jolie petite voix les tracas du quotidien et le caca… Non, Giedré n’a pas de tabous, pas de limites, et son vocabulaire ne connait aucune censure. Des mots comme “putes”, “chier”, “clodos” font chanter les foules dans ses concerts avec un petit plaisir coupable : celui de dire des obscénités en chanson ! Mais tout ça n’est pas totalement futile. Sous leurs airs de petites chansons politiquement incorrectes, les thématiques abordées sont bien souvent plus graves et servent à mettre en évidence les petits (et parfois les grands) travers de notre société. C’est tellement bien écrit que souvent on en rit en se disant que c’est quand même un peu vrai.

Ce concert n’aura donc pas échappé à la règle. Pisser debout, Toutes des putes, On fait tous caca étaient au rendez-vous et les anus (fait avec les doigts, je vous rassure) ont brillé toute la soirée. Difficile de ne pas sourire à un concert de GiedRé, alors après un peu plus d’une heure trente de spectacle, je suis rentré chez moi un peu plus léger et avec quelques photos à partager.

icone page web Site officiel de GiedRé
icone facebook Facebook de GiedRé
icone twitter Twitter de GiedRé
icone youtube GiedRé sur YouTube