Désinvolt avait déjà couvert l’édition 2014 du festival (2012 et 2010 également), mais on a décidé d’y retourner pour plusieurs raisons. La programmation tout d’abord, la qualité de l’organisation ensuite, et enfin, pour  l’ambiance globalement assez cool qui y règne.

En regardant en détails le programme de ce cru 2015, j’ai identifié plusieurs catégories de groupes. En voici un aperçu très personnel :

 

Les groupes déjà vu en concert :

Oui, quand on a vu un artiste sur scène et qu’on a aimé, souvent on en redemande. Je ne saurais que trop vous conseiller les suivants. D’abord si vous pouvez, courez vendredi voir Jeanne Added, prévue à 17h05 sur la Scène de l’industrie. On garde un souvenir ému de sa prestation sur Les Femmes S’en Mêlent. Pour ceux aiment, il y a le très attendu Fauve à 22h05 sur la Scène de la Cascade. J’ai toujours du plaisir à écouter ce groupe malgré les critiques qu’il déchaîne. Il touche à chaque fois l’endroit où j’aime que ça vibre et j’ai rarement été déçue par leur prestation scénique (un petit aperçu de leur tournée vous permettra de vous faire une idée). On vous conseille également Billie Brelok, qui jouera dimanche à 20h30 sur la Scène Île-de-France. Découverte au Pan Piper par l’intermédiaire du généreux Gaël Faye, on avait particulièrement apprécié ses mots précis, sans concession, et son phrasé ciselé au cutter.

 

Les groupes qu’on connait bien et qu’on va découvrir :

La liste est longue de ceux que l’on a hâte de voir sur scène cette année. Vendredi, on essaira de passer voir le John Butler Trio, à 17h sur la Grande Scène. On restera au même endroit pour accueillir Rodrigo y Gabriela et ainsi se rassasier de presque trois heures de virtuosité à la guitare. J’irai bien écouter le FFS (Franz Ferdinand & Sparks) à 18h40 sur la Scène de la Cascade, mais il va me falloir développer le don d’ubiquité pour ne pas rater Catfish & the Bottlemen qui jouera au même moment sur la Scène Pression Live. Miossec aura la dure tâche d’animer la Scène de l’Industrie alors qu’Offspring passera sur la Grande Scène. Un vrai rêve de gosse que de les voir sur scène. On attend également les Kasabian et leur nouvel album. Enfin, on fera peut-être un tour sur la Scène Pression Live pour voir Son Lux entre deux morceaux de Handbraekes qui jouera à 23h10 sur la Grande Scène.

Samedi, les copains de Forever Pavot seront sur la Scène de l’industrie dès l’ouverture à 15h30. Je serai certainement devant la Grande Scène à 17h pour accueillir Ben Howard, et ainsi découvrir sur scène un artiste dont j’ai beaucoup apprécié le dernier disque. On ira également jeter une oreille à Marina & the Diamonds à 17h55 sur la Scène de la Cascade. On restera sans doute pour écouter Étienne Daho et se rappeler de vieux souvenirs. Interpol poussera sans doute nos oreilles vers la Grande Scène à partir de 20h45. On a aussi hâte d’entendre Gramatik qui passera à 22h00 sur la Scène de la Cascade. On s’interroge un peu sur la prestation des Libertines prévue à 23h sur la Grande Scène, et on passera certainement sur la Scène de l’Industrie pour Jamie XX.

Le dimanche s’ouvre de façon alléchante avec les chatons de We Are Match à 14h30 sur la Scène de l’Industrie. La suite s’annonce riche en découverte jusqu’à Tame Impala et son rock planant prévu à 19h45 sur la Grande Scène. On ira jeter un œil sur la Scène de la Cascade vers 21h pour Alt-J en attendant les géniaux Chemical Brothers annoncés à 22h sur la Grande Scène. Mais on va aussi en festival pour découvrir de nouveaux horizons musicaux.

 

Les groupes qu’on a hâte de découvrir :

Vendredi entre 15h30 et 16h, on aura le choix entre Ghost, VKNG, Throes + The Shines et Kate Tempest. Benjamin Clementine, Wolf Alice, Jacco Gardner et Lewis Evans promettent de jolis moments de musique. Et enfin Inigo Montoya, Wand et Cléa Vincent titillent notre curiosité.

Samedi c’est toute l’après-midi qui s’annonce bien chargée entre The Maccabees, Cardiknox, Balthazar, DBFC et Mini Mansions. Un peu plus tard, on devra choisir entre Young Thug, Sparky In The Cloud, Glass Animal, Lomepal et Bianca Casady & the C.I.A. Après 20h ce sont La Mverte, Years & Years et Shamir qui décrasseront nos oreilles.

Le dimanche est tellement riche en nouveaux noms que l’on ne sait pas vraiment par où commencer. Au choix on aura dans l’ordre chronologique, sur la Grande Scène Kadavar, My morning Jacket et Hot Chip. Sur la Scène de l’industrie, on pourra découvrir Last Train, Seinabo Sey, Marketing Lanegan Band et Run the Jewels. Sur la Scène de la Cascade défileront Juan Waters, Fuzz, et Jungle. C’est Pond, Nathalie Prass, Here We Go Magic, Parquets Courts et N’To qui se relairont sur la Scène Pression Live. Enfin, on trouvera Maestro et Marietta sur la Scène Île-de-France.

 

Voilà un petit résumé de ce que vous pourrez trouver dans l’édition 2015 du Rock En Seine. On vous donne rendez-vous fin août pour faire le bilan des hostilités.

 

favicon du site suivant Site officiel du Rock en Seine